Mode

Roger & Owl

novembre 23, 2016

Aujourd’hui je vais vous présenter un look, étant donné que c’est ce qui m’est le plus demandé. Je vais également vous présenter un produit de la marque Roger & Owl, avec qui j’ai le plaisir de collaborer actuellement !

Ces photos ont été prises au moins d’août, mais je me permets de les poster malgré le mauvais temps actuel… C’est une tenue très simple qui peut être idéale pour le printemps, ou même actuellement, en intérieur évidemment. Voilà le look :

img_0902

  img_0935

img_0940

img_0967

img_0985

 

Le pantalon taille haute noir lui vient de H&M. Et les creepers quant à elles, viennent de eBay (malgré le prix assez étonnant et ce que l’on pourrait en penser, je les ai depuis maintenant 2 ans, et elles sont intactes.)

Comme je le disais précédemment, j’ai donc la joie d’entamer un partenariat avec la marque française Roger & Owl, j’ai donc choisi ce top, dont j’adore le design. Vous pouvez le retrouver ici. Je trouve cette marque intéressante parce que tous ces produits sont fabriqués en France; elle regroupe également une communauté d’artistes Français (musiciens, illustrateurs, tatoueurs…). Et j’ai le plaisir de vous annoncer que vous pouvez bénéficier d’une réduction de -10% sur toute la collection avec le code promo : Nightof10 (n’oubliez pas la majuscule !!)

J’espère que cet article vous aura plu ! J’attends vos retours, j’essaye de sortir un article très prochainement (n’hésitez pas à me donner vos suggestions en commentaires ou sur mon twitter. 🙂

 

 

(PS : Pour la surexposition de certaines photos, cela est du au fait que je me trouvais juste au dessus de ma piscine !)

Enregistrer

Hair

Masque Capillaire

septembre 7, 2016

Bonjour tout le monde ! Tout d’abord je tiens à expliquer que j’ai eu beaucoup de difficultés pour entretenir le blog pendant ces vacances, d’une part parce que mon ordinateur avait des problèmes de connexion, de carte wifi etc, et également parce que j’ai pas mal bougé et aussi bossé. Je préférais donc reprendre ça calmement à la rentrée. Ayant décidé de m’y remettre petit à petit, je commence par un petit article tout simple.

 

Aujourd’hui j’ai décidé de vous présenter un masque capillaire « fait-maison » ayant plusieurs bienfaits pour vos cheveux. Il permet de les rendre plus doux, de les soigner, et également de les faire pousser plus vite. Par contre attention, il soigne votre cheveux mais ne le répare pas (en profondeur), étant donné qu’il ne contient pas de kératine. Cela les rendra plus doux et plus brillant, beaucoup moins secs et fades, mais ne permettra pas de les réparer en profondeur. Personnellement je m’en sers également pour faire dégorger ma couleur et les éclaircir (étant donné que je souhaite me débarrasser du bleu).

Le mieux est de le faire environ 1 fois par semaine, puis réduire à une fois toutes les deux semaines, puis tous les mois. C’est à vous de voir !

 

Pour le réaliser, il vous faut :

– Un bol

– Une cuillère à café

– Des gants

– Un pinceau (facultatif)

– De l’huile d’olive

De l’huile de ricin

De l’huile d’amande douce

– Un après-shampoing de votre choix

– Du miel (facultatif)

– Du jus de citron (facultatif)

Une fois tout cela réuni, mettez dans le bol :

– 10 cuillères d’huile d’olive

– 4 cuillères d’huile de ricin

– 2 cuillères d’amande douce

– 3 cuillères d’après shampoing

J’utilise l’après-shampoing surtout pour l’odeur, disons que l’huile d’olive n’est pas très agréable haha.

 

Pour aider à faire dégorger ma couleur, je rajoute également :

– 2 cuillères de jus de citron

– 3 cuillères de miel

Surtout ne pas mettre trop de jus de citron, cela assèche un peu les cheveux (c’est pour cela qu’il est conseillé de mettre également du miel et autres huiles)

 

Cela donne une mixture assez dégoûtante je l’avoue haha. Ensuite, il faudra vous humidifier l’ensemble de la chevelure, et l’essorer, pour éviter que ça coule partout. Appliquez la mixture sur les racines à l’aide du pinceau, puis avec les gants répartissez le tout sur le reste de vos cheveux. Toujours avec les gants (évidemment hein) massez-vous le crâne pendant environ 5 bonnes minutes : cela stimule l’irrigation sanguine au niveau du follicule pileux, ce qui provoquera une meilleure pousse. (Les risques de chute seront également diminués). Puis le mieux est de faire un chignon ou bien une tresse. Si vous n’avez pas trop de temps, laissez poser minimum 1/2 heure. Sinon autant de temps que vous le pouvez, le mieux étant de le faire avant d’aller se coucher, d’enrouler ses cheveux dans une serviette, de déposer une seconde serviette sur son oreiller, et de laisser poser toute la nuit.

Une fois le temps de pose fini, il vous faut aller sous la douche, mettre un peu d’eau sur l’ensemble des cheveux et refaire un petit massage du crâne. Évidemment il faut après faire un bon gros shampoing, répétez l’opération si vous sentez qu’il reste encore un peu d’huile. Si vous avez l’habitude d’utiliser un après-shampoing ou soin, faites le comme à votre habitude.

 

Voilà, je pense avoir tout dit. Comme d’habitude n’hésitez pas si vous avez des questions ou autres suggestions !
Si cela vous intéresse, je peux préparer un article avec d’autres astuces pour la pousse du cheveux. 🙂 j’attends vos retours !

Mode

OOTD

juin 3, 2016

Bonjour bonjour tout le monde. Après quelques semaines d’absence je reviens enfin prendre mon blog en main. Cela fait quelques temps que j’ai l’envie de poster pas mal de mes tenues mais je n’avais malheureusement rien pour les shooter ! Du coup, j’ai fêté mes 18 ans dimanche dernier, et mes parents m’ont offert un super reflex Canon, et je peux enfin faire des photos quand ça me chante, sans dépendre des autres (et j’en suis très heureuse). J’ai fait pas mal de changements depuis : nouvelle couleur de cheveux (encore..), nouveaux piercings, et je me sens beaucoup mieux, et inspirée pour de nouveaux articles ! Je compte également enfin me mettre à vraiment travailler le design du blog et d’autres choses encore pour le mettre plus à mon image.

Aujourd’hui mon amoureux a donc photographié ma tenue, que je viens partager avec vous ! C’est une tenue assez basique, que je porte pour aller en cours ou sortir boire un café.

 

IMG_0478

 

IMG_0496

 

IMG_0467

 

IMG_0479

 

IMG_0497

 

IMG_0498

 

Le haut vient de chez Unif, je ne pense pas qu’il soit encore disponible, je l’avais moi-même acheté sur le Depop de Luanna Perez (Le-happy), mais ils en font des similaires dans ce genre, et à manches-courtes.

Le pantalon est un jean mom qui vient de chez Stradivarius, vous pourrez le retrouver ici. Le mien est une taille au-dessus de ce que je prends d’habitude, tout simplement parce que lorsque je l’ai vu, il n’y avait plus ma taille…et je n’avais pas la patience d’attendre. Du coup si il paraît tailler grand, ça n’est pas vraiment le cas, ne vous inquiétez pas !

Pour ce qui est des chaussures, elles viennent de New Look, j’étais persuadée qu’elles étaient encore disponibles sur le site mais ça n’est malheureusement pas le cas, mais si vous avez de la chance vous les trouverez peut-être en boutique ! J’ai fait pas mal de sites pour en trouver des similaires mais rien n’y fait..

Le collier vient de Asos mais n’est plus non plus disponible (décidemment…), mais en voici un similaire.

Pour finir, la montre vient de la boutique Moon Child et le bracelet est un Pandora, que vous retrouvez ici.

 

Voilà, si vous avez des questions, réactions, n’hésitez pas !! Comme d’habitude vous pouvez me les poser via mon ask, ou bien en commentaire !

Enregistrer

Art

Voir dans le noir.

mars 20, 2016

Coucou à tous ! Pour changer un peu d’ambiance et arrêter de parler sans cesse de cheveux, j’ai décidé de m’attaquer à un nouveau sujet. Dans cet article, je vais vous présenter ma passion pour la photographie en tant que modèle amateur. J’ai choisi de vous présenter ce shooting en premier, parce que contrairement à la plupart des autres shootings, celui-ci a une portée plus artistique que purement esthétique. J’écris donc cet article avec l’aide de la photographe, Laurie Lafargue, qui m’a également maquillée et habillée pour une partie des photos ci-dessous.

Ce shooting a été fait en deux parties, ayant le même maquillage tout le long.  Comme je le disais, Laurie m’a maquillée et y a passé entre une bonne demi-h et peut-être même une heure ? Pour cela, elle a procédé de cette manière : Tout d’abord, elle a commencé par travailler mon teint en camouflant les imperfections (rougeurs, cicatrices), puis a réalisé un léger ombre/lumière pour accentuer les parties osseuses du visages. Ensuite, des paillettes de chez Maison du Monde ont été posées sur les paupières, et également un fard rouge de chez Kiko. Un fard bleu de la sleek palette i-divine a été utilisé pour le dessous des sourcils. Pour le reste : un crayon blanc de chez Bleu Libellule pour le dessous de l’oeil, le mascara Sexy Pulp de Yves Rocher, ainsi qu’un rouge à lèvres nude irisé de Biocura. Pour finir, les perles plates placées sur les pommettes viennent d’un simple magasin spécialisé pour les fêtes, fixées avec du latex liquide, et du highlighter fard blanc irisé de chez Kiko.

Voilà donc la première partie de photos 🙂

 

Shooting Laurie 1

 

Shooting Laurie 2

Shooting Laurie 3

Shooting Laurie 4

Le collier vient de H&M mais vous pouvez en trouver des similaires ici, et ici. Pour le haut, vous pouvez trouver un similaire ici.

Puis voilà la seconde partie du shooting, réalisé dans les rues de Bordeaux :

Shooting Laurie 5

Shooting Laurie 6

Shooting Laurie 7

Shooting Laurie 8

Pour cette tenue, la robe vient de Pull And Bear, le manteau Pimkie, et les creepers bordeaux Texto. Malheureusement ils ne sont plus disponibles sur leurs sites 🙁  MAIS je me suis débrouillée pour vous en trouver des similaires : la robe; le manteau (ou ici); les chaussures !

Voilà, personnellement j’ai beaucoup aimé poser pour Laurie, parce que ce style de photos changeait de ce que j’avais l’habitude de faire. J’avoue avoir été très surprise en voyant le résultat et sur certaines photos j’avais même du mal à me reconnaître ! J’espère que ces photos vous ont plus et si c’est le cas, je vous conseille d’aller faire un tour sur le Tumblr de Laurie : http://weirdbluestuff.tumblr.com/ et vous pouvez également la contacter sur son Ask.

Hair

Purple & « Silver » Hair

mars 7, 2016

Coucou tout le monde ! Comme l’indique le titre, dans cet article je vais vous parler de ma dernière couleur de cheveux, une base violette flash, et des longueurs et pointes grises. Si vous n’êtes pas intéressés par ce mélange de couleurs, l’article peut tout de même vous être utile si seulement le violet ou seulement le gris vous intéressent, étant donné que j’explique le procédé pour les deux couleurs !

Alors tout d’abord, je tiens à vous montrer la couleur de cheveux que j’avas avant de décider de faire ce changement :
couleur initiale

Voilà donc j’avais cette parcelle de blond avec des reflets presque roux qui m’agaçait de plus en plus et dont je me lassais.

Donc pour cela j’ai du utiliser une décoloration afin de me débarrasser des mauvais reflets, puis une couleur grise, et ensuite appliquer une nouvelle nuance de violet à la base ! (la nuance ultra-violet dont je vous parlais de mon article précédent)

 

Alors pour la décoloration, j’ai acheté les produits à la boutique Bleu Libellule (que je vous conseille vivement d’ailleurs, large choix, vendeuses tops, prix abordables), parce que j’en avais marre des décolorations de supermarché qui me décoloraient à peine les cheveux et coûtaient la même somme. J’ai choisi ces produits, qui m’ont été conseillés par la vendeuse, pour leur qualité et petit prix :

poudre déco oxydant 30 vol

Le mélange à faire c’est 1/2 donc une dose de poudre décolorante, mélangé avec le double, donc ici c’était 45ml de poudre avec 90ml d’oxydant. J’ai pris l’oxydant en 30vol par rapport à la couleur que j’avais, après selon votre couleur voyez avec une vendeuse ou bien demandez-moi je pourrais sans doute vous éclairer un minimum. Alors le mélange a une consistance assez « pâteuse » c’est tout à fait normal, et le rendu est celui-ci :

déco mélange déco

Alors cette décoloration est géniale je trouve parce que généralement les colorations ont une odeur très très forte et ça prend vraiment au nez lorsqu’on l’applique, c’est particulièrement dérangeant. Celle-ci reste forte, mais l’odeur est beaucoup plus agréable parce que la poudre sent la violette (comme les bonbons à la violette) alors c’est plus gourmand et agréable ! Le temps de pause à ne pas dépasser est 35 minutes. Pour ma part je l’ai laissée 25 minutes. Comme je ne me décolorais pas entièrement les cheveux, j’ai préféré mettre du papier alu sur les mèches, pour éviter d’en mettre partout.

Bref, arrivée sous la douche, j’ai rincé avec ce shampoing spécial post-couleur :

shampoing post-couleur

Il sent très bon également et laisse les cheveux tout doux ! Après cela, et pour éclaircir un peu plus, j’ai appliqué du shampoing violet (c’est à la base conçu pour les personnes âgées aux cheveux blancs/gris, pour éviter que les cheveux jaunissent !). En sortant de la douche mes cheveux ressemblaient à cela :

résultat déco

Ça les a bien éclaircis et rosis. Seul gros hic : étant donné que je n’étais pas à ma première décoloration sur cette parcelle (j’ai du en faire au moins quatre lorsque j’ai fait mes longueurs en blond vu que je n’arrivais pas à me débarrasser des reflets oranges…) j’ai perdu beaucoup de cheveux ! C’est plus ou moins normal mais si vous avez les cheveux fins faites bien attention. Et soignez-les bien ! Après cela j’ai vaguement séché mes cheveux et suis passée à l’application du gris, avec ces produits :

silver white oxidant 10vol

Ce mélange se fait en 1-1, donc pour 60ml de produit colorant il y aura besoin de 60ml d’oxydant (en 10vol). Pour la nuance de gris j’ai pris la seule qu’il restait en magasin, qu’ils appellent « Medium Silver » dans la gamme IGORA de la marque Schwarzkopf. Après application, j’ai laissé poser tout cela pendant environ 40 minutes. À savoir que ce genre de coloration n’abîme quasiment pas les cheveux, surtout qu’avec du 10vol, la colo n’est vraiment pas forte et plutôt inoffensive. Dès les premières secondes après la pause du produit, les cheveux prennent une couleur gris acier tres prononcée !

Les 40 minutes passées, place au rinçage (avec le même shampoing post-couleur que précédemment).

La suite est assez optionnelle puisque je voulais simplement garder des racines violettes (mais en reprenant mon ancienne teinte). Cela peut vous concerner également si vous voulais juste des cheveux violets plutôt flashs. Quasi comme toujours, j’ai utilisé cette coloration Schwarzkopf :

colo ultra violet

Elle se nomme Ultra-Violet, et le numero de teinte est le 860. Elle est vraiment géniale car il n’y a enfin pas besoin de décoloration pour obtenir une couleur flash ! Cette gamme Brillance Luminance de Schwarzkopf propose plusieurs teintes, comme du rouge également. Vous pouvez la trouver en grande surface, du genre Leclerc. Après vingt minutes de pause j’ai tout rincé (encore….) mais cette fois il n’y a pas besoin d’utiliser un shampoing post-couleur, un petit soin est fourni avec, et aide bien à rincer les cheveux convenablement. Ici le seul petit hic est la couleur de crâne, qui même après un bon rinçage, reste violet ! Mais cela part dès le premier shampoing suivant la coloration. Je n’ai pas séché mes cheveux pour éviter de trop les abîmer. Et le lendemain au soleil, j’ai enfin pu voir le résultat :

résultat purple silver résultat

 

Je suis super contente du résultat même si le gris n’est pas très homogène (dût au fait que mes cheveux du dessous ne l’étaient pas). Il y a pas mal de reflets violets sur mon gris, dut au rinçage de ma couleur violette, qui a donc un peu coulée et laissée quelques traces. Ça ne me gêne pas du tout étant donné que je pensais au départ prendre la teinte de gris Silver Lilac (qui était en rupture de stock chez ce fournisseur.). Du coup après ces photos vous avez surement compris les guillemets du « Silver » dans le titre de l’article, parce qu’au final ça n’est pas un Silver clair comme on a l’habitude de voir, mais plutôt un Silver assez foncé (malheureusement la couleur ne rend pas aussi bien en photos qu’en réalité). Puis nous verrons bien ce que cela donnera après plusieurs lavages !

Voilààà, j’espère que cet article aura pu vous aider un minimum ! Personnellement je pense du coup tester la prochaine fois le Silver Lilac de Schwarzkopf.
Et comme d’habitude, j’attends vos impressions en commentaire, ainsi que vos suggestions. Vous pouvez également me contacter sur mon ask ! Si cela vous intéresse je pense peut-être enchainer avec un article avec des masques maisons pour soigner les cheveux. Voilà, bonne journée/soirée !
 
Hair

« Pink hair, don’t care. »

janvier 29, 2016

Hello, suite au petit sondage que j’ai fait sur mon compte twitter, et comme la majorité l’emporte, cet article sera sur mes ex-cheveux roses. J’ai eu plusieurs teintes différentes de roses, des dégradés de violet à rose, etc, et je vais donc expliquer tout ça, parler du processus (décoloration-coloration), puis un peu de l’entretien et autres infos.

Il y a maintenant deux ans, j’ai d’abord commencé à faire quelques mèches roses, sur mes cheveux colorés qui étaient à l’époque roux, puis de plus en plus, et quelques mois plus tard, j’ai décidé de me faire colorer les cheveux entièrement en rose. J’allais encore chez le coiffeur à cette époque, surtout que c’était la première décoloration plus ou moins intégrale que je devais me faire. Malheureusement ma coiffeuse a refusé de les décolorer entièrement, préférant me décolorer les 3/4 et me laisser mes racines châtains foncées naturelles, pour éviter de m’abîmer le cuir chevelu. Et après seulement une assez grosse décoloration, mes cheveux ressemblaient à ça :

Photo 1340

 

 

 

 

 

J’avais moi-même apporté la coloration rose que je voulais, qui était deux pots de Directions de La Riché, en teinte Cerise. La pose est d’environ une vingtaine de minutes, pour obtenir ce résultat :

Photo 1361 Photo 1362

 Je vous avoue que j’ai eu un gros choc en me regardant dans la miroir, je suis rentrée dans le salon avec les cheveux châtains et le dessous des cheveux bleus, pour en sortir avec les cheveux roses très flashs. Pour tout vous dire j’ai mis au moins 2-3 jours à m’habituer à ma nouvelle tête, puis j’ai finalement beaucoup aimé (heureusement !). Vu que ma base était restée châtain, cela me donnait un effet rose très foncé à la base, puis le rose flash. Le soucis, avec cette base non décoloré, est apparu un peu plus tard. En effet, le rose étant une couleur semi-permanente, la couleur partait a fur et à mesure des shampoings : le rose sur la décoloration tenait très bien pour une semi-permanente, je devais refaire la couleur environ toutes les deux semaines (je me suis mise à faire les couleurs moi-même), mais le rose partait beaucoup plus vite sur la base châtain, ce qui faisait que je me retrouvais avec un effet grosses racines de 7-8cm puis cheveux roses, et ça n’était pas hyper top, alors pour tenter d’arranger les choses, je me faisais les pointes plus claires pour accentuer l’effet dégradé, et le rendre plus naturel (dans le sens plus voulu).

Mais je me suis lassée assez vite de ce rose qui collait peu avec du châtain foncé, et j’ai profité de la décoloration pour faire plein de couleurs semi-permanentes, allant du bleu au violet, puis une sorte d’arc en ciel, m’amusant à mélanger des teintes, diluer le tout avec de l’après-shampoing, etc. Puis vers la fin de l’été 2014, j’ai voulu me mettre aux couleurs pastels. Mais je préfère vous parler de tout ça dans un article futur !

Enfin bref, j’ai finalement trouvé une super solution, pour avoir de jolis cheveux roses, sans pour autant se défoncer le cuir chevelu avec des décolorations, ni avoir l’air un peu idiote avec une couleur gâchée par une base châtain. Lassée de devoir refaire sans cesse des couleurs semi-permanentes toutes les semaines, il y a un peu plus d’un an, j’ai craqué sur la coloration permanente Ultra-Violet, de la gamme Brillance Luminance, de la marque Schwarzkopf. Au fur et à mesure des mois, lorsque je refaisais mes racines, et allongeais la couleur sur les longueurs, elle devenait de plus en plus flash, contrairement à la plupart des colorations permanentes. Donc si vous cherchez une coloration permanente assez flash, je vous conseille vivement celle-ci (mais soyez patient, il faut la refaire plusieurs fois avant qu’elle soit vraiment niquel, donc cela prend 2-3 mois, voir plus).

J’ai donc gardé cette couleur très longtemps (enfin, comparé à celles que je changeais toutes les semaines..) avant de craquer et me décolorer un peu les pointes avec une décoloration spéciale, effaceur de couleur. Evidemment, le résultat était loin d’être niquel, alors j’ai décidé de faire un mélange de Directions, des teintes Cerise, et Dark Tulip, puis de les appliquer sur les longueurs, donc par dessus une partie de ma coloration Ultra-Violet, et sur les pointes décolorées. Tout cela, en gardant mes jolies racines violettes. J’ai essayé d’améliorer la pose au fil des semaines, et j’ai réussi à obtenir un dégradé allant du violet au rose clair, sans avoir eu à décolorer la totalité de mes cheveux, et donc sans irriter mon cuir chevelu (qui a été très malmené durant les 3 dernières années…) voilà donc les photos du résultat de mes cheveux il y a quelques mois !

IMG_2652 IMG_3726

Voilà, et pour ce qui est de l’entretien des cheveux décolorés, colorés, je ferais très prochainement plusieurs articles, je vous parlerais également des produits que j’ai testé, de ce que j’en pense, et aussi de ma couleur actuelle (qui n’est plus ce dégradé violet-rose).

Vous pouvez me donner des avis sur mon article en commentaire, ou bien me parler de vos expériences avec les cheveux roses, et me poser des questions si vous en avez. J’accepte aussi évidemment les suggestions sur des articles qui pourraient vous plaire, ou vous sembler intéressants. 🙂

 

Art

Mes études en art.

janvier 23, 2016

Bonjour tout le monde ! Depuis ma rentrée en mi-septembre de cette année beaucoup de personnes me questionnent sur les réseaux sociaux par rapport à mes études. Comme ça a l’air d’intéresser pas mal de personnes je pense que ça peut être sympa pour certains d’entre-vous que je vous en parle, vous explique ce que je fais, mon ressenti par rapport à ce premier semestre.

 

Pour bien remettre les choses dans le contexte : je sors d’un Bac L, et suis inscrite en fac d’arts plastiques pour une licence (donc sur 3 ans), à Bordeaux. Pour être accepté(e) pour cette licence il faut envoyer un dossier avec 10 œuvres faites par soi-même; un CV; une lettre de motivation. Ils consultent également le dossier scolaire de la première et de la terminale. Les personnes sortant du bac L, et ayant pris l’option arts plastiques sont prioritaires. Si mes souvenirs sont bons sur environ 600 demandes, seulement 120(?) sont acceptés. Donc si vous comptez y rentrer, ne pensez pas que c’est chose simple non plus (même si c’est plus simple pour certaines personnes que pour d’autres). Personnellement j’ai pas mal galéré à faire mon dossier avec les plusieurs dessins. D’ailleurs quand je vois aujourd’hui les dessins que j’ai envoyé à l’époque, je me rends compte de mon évolution, parce qu’ils étaient, je trouve, loin d’être parfaits.

 

Alors non ça n’est pas qu’une légende, nous n’avons que peu d’heures de cours. Par contre la légende serait plutôt « les étudiants en art ne foutent rien », parce qu’en dehors des cours, il y a beaucoup beaucoup de travail personnel à fournir, de projets à rendre, d’exposés à travailler..

Nous avons seulement 3 cours qui se déroulent en amphithéâtre : histoire de l’art, histoire de la création contemporaine, esthétique (philosophie de l’art). Voici les autres matières que nous avons en première année, au premier semestre : de la pratique graphique, de la pratique plastique, du dessin (plus porté sur la perspective), de l’infographie, de la méthodologie. Grâce à ces matières, nous apprenons de nombreuses choses, assez variées, comme faire des installations 3D, l’utilisation de beaucoup d’outils plastiques différents, et donc aussi les utilisations de logiciels comme Photoshop et Illustrator. Il y a également tout le côté culturel et intellectuel avec l’histoire de l’art, l’esthétique… A partir du second semestre il y a des matières qui se rajoutent, comme les langues, et une option obligatoire qui dépend des facs (la mienne propose cinéma, théâtre, design, architecture et littérature).

 

Pour finir, je vais donc vous parler de mes impressions. Alors au tout début ça me paraissait plus facile que ça ne l’est réellement. Effectivement, comme je le disais précédemment il y a beaucoup de travail personnel, de plus en plus au cours du semestre. En effet, vu qu’il n’y a pas de gros partiels (seulement une épreuve après les vacances de Noël), le reste des notes sont obtenues par contrôle continu. Certains professeurs notent régulièrement les travaux au long du semestre, tandis que d’autres préfèrent organiser un devoir important vers la fin du semestre. En bref, le travail à fournir est quand même sacrément varié, je trouve ça très agréable de bosser différemment selon chaque devoir, chaque projet. Personnellement, le seul problème que je trouve à ces études, est le manque de temps pour travailler sur mes projets personnels. Sinon, je suis pour l’instant assez satisfaite, bien que je pense avoir encore beaucoup à faire pour m’améliorer et atteindre un très bon niveau.

 

Si vous avez d’autres questions concernant mes études, vous pouvez me les poser en commentaires, ou bien sur mon ask. Si cet article vous a plu je peux en prévoir d’autres à ce sujet, parlant de certains de mes projets imposés à la fac ou bien simplement des projets artistiques personnels (si cela vous intéresse de voir mes dessins actuels, qui ont bien changés depuis ceux publiés ci-dessus). 🙂

Uncategorized

Night of the hunter

décembre 27, 2015

Bonjour à toutes et tous. Tout d’abord je pense qu’une petite présentation s’impose pour le commencement de ce blog.

Pour commencer, « Night Of the Hunter » cela ne se rapport pas au film, mais à la chanson de 30 Seconds To Mars, mon groupe de musique préféré.

Je m’appelle Solenn, j’ai 17 ans, et je vis avec mon copain sur Bordeaux. Je suis actuellement en première année de Licence d’Arts Plastiques, et cela fait environ 4 ans que j’ai comme projet professionnel de devenir un jour tatoueuse.

 

Je suis donc passionnée par l’art, et ça depuis toute petite. J’apprécie toutes les formes d’art : la musique, les arts plastiques, les modifications corporelles, la mode, la photographie… Je joue de plusieurs instruments, mais plus particulièrement de la guitare et je chante également (vous pouvez d’ailleurs me retrouver sur YouTube). J’aime également tout ce qui se rapporte au voyage, les concerts, événements artistiques, expositions.

 

Sur ce blog je compte vous parler de mes études, de musique, de mes « exploits capillaires », de fringues, de tatouages. Si vous voulez que j’aborde un sujet, n’hésitez pas à me faire des suggestions en commentaire, ou sur mon Ask (@sunandmoonchild), de même si vous avez de simples questions.

 

Les premiers articles arrivent prochainement !